(Texte original : http://kenshi247.net/blog/2011/03/25/i-am-a-deshi/, traduit de l’anglais par Roland Haroutiounian)

Même si le Japonais n’est pas notre langue première, nous utilisons couramment dans le domaine du Kendo le terme japonais « sensei » dans le sens de professeur. Qu’en est-il de la deuxième moitié de l’équation, l’élève ? Je n’ai pas souvenir d’un quelconque terme japonais utilisé dans la dizaine de pays et plus dans lesquels que j’ai eu la chance de pratiquer le kendo.

Traditionnellement, quand quelqu’un rejoint un dojo, il existe deux termes utilisés pour exprimer la notion d' »élève » : monkasei (門下生) et deshi (弟子). Il en existe d’autres (ex: 門弟 ou 門人) mais on utilise principalement ces deux-là. A moins de faire partie d’un dojo koryu, ou de lire et regarder un animé/manga, vous ne croiserez probablement jamais le premier terme. Le second, en revanche, est toujours utilisé — certes peu fréquemment — de nos jours dans la communauté japonaise du kendo.

Lire la suite