Historique

Le Jodo est le dernier budo ouvert au grand public en étant codifié en 1968 sous la forme dite Sete Jo. Il est issu essentiellement de l’école Shindo (ou ShintoMuso Ryu créée en 1605 par un samouraï Musō Gonnosuke Katsuyoshi après avoir été battu dans un combat au sabre en bois par Miyamoto Musashi.

Description

C’est un « Do » (une voie) qui se pratique dans un Dojo, pieds nus, généralement sur un parquet suspendu.

L’objectif est de contrôler un partenaire / adversaire qui cherche à attaquer avec un bokken reproduisant la forme du sabre courbe à un seul tranchant (Katana). La pratique du Jodo n’est jamais offensive car elle répond toujours à une attaque du sabre et les terminaisons nerveuses ainsi que les points faibles du corps sont des cibles privilégiées. L’étude à partir d’un certain niveau permet d’alterner les attaques au sabre et les réponses adaptées au Jo

Pratique et équipement

Il se pratique sous la forme de douze katas avec un bâton (appelé « Jo ») de 1,28 m de long et 2,4 centimètres de diamètre et un sabre en bois de chêne blanc (appelé « Bokken ») de 1 m de long dont 0,75 m de lame et 0,25 cm  de poignée, avec une solide garde (« Tsuba »), plutôt en cuir pour protéger les mains. 

Il peut être pratiqué par toutes et tous sans chute, il n’est pas nécessaire d’avoir une tenue particulière pour débuter. Ensuite, il est indispensable de s’équiper d’une veste bleu marine (Keikogi), retenue par une ceinture noire (« Obi ») complétée par un pantalon large plissé (« Hakama »).

Déroulement d’un cours

Un cours se déroule généralement par un échauffement puis par l’étude des techniques de bases du Jo sous la forme de 12 Kihon (*) qui s’exécutent seul (Tandoku) ou avec un partenaire qui utilise sabre (Sotaï Dosa) et enfin la réalisation de ces techniques dans une série de réponses à des attaques du bokken codifiée en une progression d’une série de 12 katas (**)

 

(*) : Liste des Kihon (**) : Liste des Katas
  1. Honte Uchi
  2. Gyakute Uchi
  3. Hiki Otoshi
  4. Kaeshi Tsuki
  5. Gyakute Tsuki
  6. Maki Otoshi
  7. Kuri Tsuke
  8. Kuri Hanashi
  9. Taï Atari
  10. Tsuki Hazuchi Uchi
  11. Do Baraï Uchi
  12. Taï Hazuchi Uchi
  1. Tsuki zué
  2. Sui getsu
  3. Hissagé
  4. Shamen
  5. Sakan
  6. Monomi
  7. Kasumi
  8. Tachi Otoshi
  9. Rai Uchi
  10. Seigan
  11. Midare domé
  12. Ran Ai 

Enseignant

Les cours seront réalisés par :

  • Michel ISSENJOU, 5e Dan (titulaire du CFEB FFJDA/CNK n°2001/010)

Horaires et Lieux d’entraînement

Vous pouvez trouver toutes ces informations sur la page destinées aux inscriptions : 
http://www.fudokan-marseille.com/inscriptions/